[ Read Online Zones Ò Contes de Canterbury PDF ] by Jean Rolin æ Dans La Soir E, Apr S Avoir Bu Deux Ou Trois Poires En Conclusion De Mon D Ner, Dans Un Tat Donc, De L G Re Bri T , Je Suis Descendu Vers La Gare Saint Lazare En Ruminant La Lancinante Question De Ce Que Je Pourrais Bien Faire, En Voyage Paris, Qui Ne Soit Pas Du Journalisme Pittoresque Ou De La Sociologie De Comptoir Heureusement, Les Poires Ne Tard Rent Pas, Si Je Puis Dire, Porter Leurs Fruits Ainsi Prouvai Je Bient T Le Sentiment D Tre Suivi, Dans La Rue De Rome Autrement D Serte, Par Un Type Amoch Que J Avais Remarqu Auparavant Et Qui Portait Un Pansement Sur L Il DroitDans La Soir E, Apr S Avoir Bu Deux Ou Trois Poires En Conclusion De Mon D Ner, Dans Un Tat, Donc, De L G Re Bri T , Je Suis Descendu Vers La Gare Saint Lazare En Ruminant La Lancinante Question De Ce Que Je Pourrais Bien Faire, En Voyage Paris, Qui Ne Soit Pas Du Journalisme Pittoresque Ou De La Sociologie De Comptoir Heureusement, Les Poires Ne Tard Rent Pas, Si Je Puis Dire, Porter Leurs Fruits Ainsi Prouvai Je Bient T Le Sentiment D Tre Suivi, Dans La Rue De Rome Autrement D Serte, Par Un Type Amoch Que J Avais Remarqu Auparavant Et Qui Portait Un Pansement Sur L Il Droit Au Coin De La Rue De Rome Et Du Boulevard Des Batignolles, J Observai Que Le Sacr C Ur, Consid R Sous Cet Angle, Ne Ressemblait Aucunement Au Sacr C Ur Mais Beaucoup Notre Dame De La Garde C Tait Une Impression De Voyage D J La Nuit Remplissait Plein Bord La Large Et Profonde Tranch E Du Chemin De Fer Que Longe La Rue De Rome Dans Sa Partie Sup Rieure Mais, Tout Au Fond, L Acier Poli Des Rails R Fl Chissait Encore La Lumi Re Du Couchant Et Tra Ait Dans L Obscurit Des Lignes Roses Lecture



Mon premier Rolin est une d ception pour le lire et le suivre pr parez un plan de Paris, du m tro, et le site TripAdvisor, Le narrateur Rolin ne dit pas qui il est, n explique pas pourquoi il crit un journal sur une visite de deux mois en Paris.
Changeant tous les trois jours l h tel, donnant des d tails passionnants sur les rues pi tin es, les bistros visit s, leurs client le bizarre Voulait il cr er un nouveau jeu Monopoly Seul hauteur tous les 3 pages il lance un clin d oeil une femme bien faite et cette rencontre visuelle s arr te apr s quelques secondes tout espoir d enfin trouver un peu de piment s teint avant d allerau prochain h tel modeste, bruyant proche des gares, march s, etc, C est un des premiers et des meilleurs des toujours inattendus r cits de voyage reportages de Jean Rolin Ici, l id e l a pris de s offrir une demi ann e de vacances 1994 dans des lieux aussi exotiques que proches les quartiers r sidentiels de la petite couronne et des portes de Paris A la mani re d un Perec mais en des lieux moins gracieux que la place Saint Sulpice, Rolin a donc plant sa tente d observateur porte d Aubervilliers, au centre commercial de la porte de Bagnolet, au fin fond de Boulogne Billancourt, etc, allant au gr de ses envies ou en fonction d un plan concert , on ne peut l affimer, de caf s tabac pour immigr s fra chement d barqu s et autochtones alcoolis s en h tels miteux pour VRP et touristes fauch s Difficile d expliquer le charme de ces r cits tout tient par le style, admirablement tenu, et le regard, la fois d tach et empathique.